Charles-André Coderre

Mon Doux Saigneur

Charles-André Coderre vit et travaille à Montréal. Dévoué aux techniques de cinéma analogique, il est membre du collectif montréalais Double Négatif. Il a réalisé plusieurs courts métrages expérimentaux dont H2T (2013) et Granular Film - Beirut (2017). Il travaille également sur des projections 16mm en direct pour plusieurs performances et concerts de musique. Il fait notamment partie du projet audiovisuel Jerusalem In My Heart (Constellation Records) aux côtés de Radwan Ghazi Moumneh. Il collabore également avec d’autres musiciens tels que Jessica Moss, Roger Tellier-Craig, Charles Barabé, Hazy Montagne Mystique, Philippe Battikha & Dominic Marion. En 2016, il a présenté son premier long-métrage Déserts, co-réalisé avec Yann-Manuel Hernandez.  Depuis 2017, avec Michaël Bardier (agence de booking Heavy Trip), il organise les soirées OK LÀ!, à Verdun (Québec).

Presse :

 

2019 Advanced Creation, n04, Entretien avec Charles-André Coderre, par Thibault Hofer, p.79-85

 

2018 Revue Liberté, no 322, Je ne suis pas une croquette, par Mathieu-Li Goyette,p.55-57

 

2018 The Wire, n417, Soundcheck : Jerusalem In My Heart, by Maha EINabawi, p. 49

 

2017 Revue électronique Panorama Cinema, Un peu d'eau pour les déserts, par Mathieu-Li Goyette, http://www.panorama-cinema.com/V2/critique.php?id=1370

 

2017 Revue électronique Hors champ, FNC 2017 : Journal d'après, par André Habib

https://www.horschamp.qc.ca/spip.php?article735

 

2017 La camera Ardente, The Film as an Artefact,  by Giorgiomaria Cornelio,

https://www.lacameraardente.com/coderre

 

2016 24 Images, n180, Les Nouveaux Alchimistes du cinéma québécois, par Philippe Gajan,p.14-15

 

2016 The Wire, n386, On site : Jerusalem In My Heart, by Damir Zizic

 

2016 Le Devoir, «Déserts», ou le désarroi d'un homme, par Manon Dumais,

https://www.ledevoir.com/culture/cinema/486681/deserts-ou-le-desarroi-d-un-homme

 

2014 Fluid Radio, Charles-André Coderre, by Gianmarco Del Re,

http://www.fluid-radio.co.uk/2014/12/charles-andre-coderre/